Els Gegants de Ribesaltes

Galdric Trencavent i Radegonda

I – Historique général :

1290 – Le Roussillon vit des instants paisibles sous le règne du pacifique Jaume II de Majorque. Mais la nuit du 2 au 3 février, les rivesaltais vont vivre un événement peu croyable. Seul Fardolí le Sereno arpente les rues étroites de la ville. Soudain, un énorme bruit de pierres qui éclatent, réveille les habitants. Et puis, des cris d’enfants étouffés viennent surprendre, des pleurs qui s’entremêlent … et un énorme hurlement rauque vient ponctuer la scène. Le constat est dramatique. Six bébés et enfants ont disparu. On dirait bien qu’une bête énorme s’est introduite dans la ville, a traversé les remparts. Un monstre sanguinaire, avide de chair tendre, les dents acérées qui s’est emparé des pauvres enfants, les arrachant à leur sommeil et les emportant probablement dans son antre pour en faire son repas. Lorsque le Batlle demande à l’un des veilleurs de lui donner description de la bête, l’homme répond tout en bégayant, saisi par la frayeur : « Vavau » …  « il a…il a ». Ce semblant de phrase va graver les mémoires et donne le nom à la « bête » le Babau ! Un homme se présente auprès du Batlle. Il s’agit du seigneur des Fraisses et Périllos, Galdric Trencavent. Il explique très simplement pouvoir contribuer à exterminer l’animal. Galdric, en un geste éclair envoie une flèche dans la gueule béante du monstre sanguinaire. Cette flèche ne sera pas suffisante pour en venir à bout de l’animal, mais le blessa. Quelques jours plus tard, il fut retrouvé dans un champ mort suite de ses blessures.

El Babau

1290 – El Rosselló viu moments tranquils sota el regnat del pacífic Jaume II de Mallorca. Però la nit del 2 al 3 de febrer, la gent de Ribesaltes viuran un esdeveniment inversemblant. Només Fardolí el Sereno recorre els carrers estrets de la ciutat. De sobte, un enorme so de pedres que exploten desperta els habitants. I tot seguit, sorprenen els crits dels nens sufocats, les llàgrimes que s’entrellacen … i un enorme soroll que grinyola puntualitza l’escena. La troballa és dramàtica. Falten sis nadons i nens. Sembla que una enorme bèstia ha entrat a la ciutat, passada per les muralles. Un monstre sanguinari, famolenc de carn tendra, dents afilades que ha agafat els pobres nens, arrabassant-los del son i probablement portant-los a la seva cova per menjar. Quan el Batlle demana a un dels vigilants que li doni una descripció de la bèstia, l’home respon, balbustant, agafat per la por: « Vavau » … « té … té ». Aquesta semblança d’una frase cremarà records i donarà el nom de « Babau » a la bèstia! Un home es presenta al Batlle. Es tracta del senyor de « Fraisses » i « Périllos », Galdric Trencavent. Explica molt simplement que pot ajudar a exterminar l’animal. Galdric, en un gest de llamps, envia una fletxa a la boca oberta del monstre sanguinari. Aquesta fletxa no serà suficient per enderrocar l’animal, sinó que el va ferir. Pocs dies després, va ser trobat en un camp mort per les seves ferides. En Galdric era el senyor de les terres i del castell de Perellós, que a l’edat mitjana constituïa una de les fortaleses més importants de la frontera nord del comtat de Catalunya. La Radegonda, al seu torn, era la senyora de Salveterra, fortalesa veïna de Perellós.

1ère version des Gegants – années 2000

II – Informations sur les personnages :

Nom du GéantGALDRIC TRENCAVENT
Hauteur 3,75 m
Poids 40 Kg
Année de création13 août 1996
Fabriqué àRIVESALTES
—————
Nom du GéantRADEGONDA
Hauteur 3,50 m
Poids 40 Kg
Année de création13 août 1996
Fabriqué àRIVESALTES
—————
Fardolí el Sereno
Figures :EL BABAU
FARDOLÍ EL SERENO

III – Informations :

Contact générique : Office de Tourisme de Rivesaltes

Flash me